enrichir

enrichir [ ɑ̃riʃir ] v. tr. <conjug. : 2>
XIIe; de en- et riche
1Rendre riche, ou plus riche. « M. Ellison se dépouillerait d'une moitié de sa fortune, et enrichirait toute la multitude de ses parents » (Baudelaire). « L'industrie qui l'enrichissait » (Romains). Tourisme qui enrichit une région.
♢ S'ENRICHIR v. pron. Devenir riche (cf. Faire fortune). PROV. Qui paye ses dettes s'enrichit. « Le bourgeois a gagné, épargné, et tous les jours il s'enrichit davantage » (Taine). Un Islandais « enrichi par des entreprises audacieuses » (Loti).
2(XVe) Fig. Rendre plus riche ou plus précieux en ajoutant un ornement ou un élément de valeur. Il a enrichi sa collection de deux pièces rares. Exemplaire enrichi de deux dessins originaux de l'artiste. Enrichir une langue, par des emprunts, des néologismes. « Les Romains ont enrichi leur langue » (du Bellay). Des lectures qui enrichissent l'esprit, ou absolt qui enrichissent. enrichissant. Pronom. « Avancer en âge, c'est s'enrichir d'habitudes » (F. Mauriac).
3(fin XIXe) Apporter à (un sol) des éléments fertilisants. Enrichir une terre par des engrais.
Traiter (un minerai) de façon à augmenter la teneur de l'un de ses constituants. Nucl. Augmenter la teneur de (un élément naturel) en isotope fissile.
⊗ CONTR. Appauvrir, dépouiller, ruiner.

enrichir verbe transitif Rendre quelqu'un, un groupe riches ou plus riches : Le développement de l'industrie a enrichi la région. Conférer à quelque chose plus de valeur, de variété ; orner, embellir : Les objets d'art qui enrichissent ce salon. Augmenter le nombre d'éléments d'un ensemble : Enrichir la langue de mots nouveaux. Augmenter la richesse, le contenu de quelque chose, élargir son domaine : Les voyages à l'étranger ont enrichi sa culture. Augmenter la proportion d'un composant d'un produit pour l'améliorer : On a enrichi ce savon en huiles végétales. Procéder à l'enrichissement d'un minerai, d'un élément chimique. ● enrichir (synonymes) verbe transitif Rendre quelqu'un, un groupe riches ou plus riches
Contraires :
- dépouiller
Conférer à quelque chose plus de valeur, de variété ; orner, embellir
Synonymes :
Augmenter le nombre d'éléments d'un ensemble
Synonymes :
- accroître
Augmenter la richesse, le contenu de quelque chose, élargir son domaine
Synonymes :
- compléter
- développer
- élargir
- étoffer

enrichir
v.
rI./r v. tr.
d1./d Rendre riche. Le commerce l'a enrichi. Ant. appauvrir.
d2./d Apporter qqch de précieux ou de nouveau à. Enrichir un musée d'une oeuvre célèbre.
Fig. Enrichir son esprit.
|| METALL Augmenter la teneur en métal d'un minerai par élimination des éléments stériles.
|| PHYS NUCL Augmenter la teneur isotopique d'un corps radioactif en éliminant les isotopes indésirables.
rII./r v. Pron. Devenir riche.
Fig. Son vocabulaire s'est enrichi.

⇒ENRICHIR, verbe trans.
A.— [L'obj. désigne une pers., une collectivité, un bien matériel] Rendre plus riche, accroître la fortune ou les biens. Enrichir une famille, la nation, un patrimoine, le trésor public; être enrichi dans le commerce, par d'heureuses spéculations. Ce trafic l'a bien enrichi (Ac. 1835, 1878). Sa vie de labeur l'a enrichi (Ac. 1932). Anton. appauvrir. Père Ubu. — J'ai l'honneur de vous annoncer que pour enrichir le royaume je vais faire périr tous les nobles et prendre leurs biens (JARRY, Ubu, 1895, III, 2, p. 56) :
1. Pendant les six semaines qui venaient de s'écouler, (...), le Marquis avait voulu enrichir Julien; la pauvreté lui semblait ignoble, déshonorante pour lui M. de La Mole, impossible chez l'époux de sa fille; il jetait l'argent.
STENDHAL, Le Rouge et le Noir, 1830, p. 441.
Emploi pronom. S'enrichir par son propre travail, aux dépens de qqn. Il est démontré que [dans la nation] nul homme ne peut s'enrichir sans qu'un autre s'appauvrisse (PROUDHON, Propriété? 1840, p. 293) :
2. Il [mon père] conclut en me citant le mot de Guizot : « Enrichissez-vous. » Sa démonstration me laissa perplexe. Papa avait échoué à s'enrichir...
BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 130.
Proverbe. Qui paie ses dettes s'enrichit (Ac. 1878-1932); (vieilli) qui s'acquitte, s'enrichit (Ac. 1798-1878). Il faut commencer par payer ses dettes avant de faire fortune.
B.— [L'obj. désigne un inanimé concr.] Rendre plus riche.
1. En ajoutant un élément nouveau qui augmente la valeur de l'ensemble. Enrichir un musée. Les conservateurs s'efforceront d'enrichir les collections qui leur sont confiées (RÉAU, Archives, bibl., musées, 1909, p. 19). L'Afrique a enrichi la palette de Delacroix, lui a donné les « bleus forts » de son ciel et ses « ombres blêmes » (KUNSTLER, Art XIXe s., 1954, p. 57).
Emploi pronom. à sens passif. S'enrichir (de) :
3. Si la Bibliothèque Nationale continue à s'enrichir de toutes les productions nouvelles, dans cent ans, elle sera absolument impraticable, et sa richesse même l'annulera.
RENAN, L'Avenir de la sc., 1890, p. 250.
2. En garnissant d'un ornement précieux. Enrichir un livre de dessins; enrichir un monument, une église de marbres et de sculptures, de bas-reliefs, etc. :
4. Mlle Eugénie était vêtue avec la simplicité la plus élégante; une robe de soie blanche brochée de blanc, une rose blanche (...), composaient toute sa parure, que ne venait pas enrichir le plus petit bijou.
DUMAS père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 510.
Emploi part. passé employé adj. Poignards enrichis de diamants (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 223). Couronne enrichie de pierreries (FARAL, Vie temps St Louis, 1942, p. 181).
Emploi pronom. Les murs de sa chambre s'enrichissaient de quelques dessins inédits (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 335).
3. Domaine sc. et techn. En augmentant la qualité de l'ensemble par l'apport de quelque chose ou la concentration d'un élément constituant. Enrichir un sol. En augmenter la fertilité.
Enrichir en. Il [le sérum de l'animal adulte] s'appauvrit en substances stimulantes; d'autre part, il s'enrichit en substances toxiques (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 119). On est parvenu à augmenter considérablement le rendement des récoltes dans les serres en enrichissant artificiellement l'air en gaz carbonique (fumure aérienne) (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 329). S'enrichir en (cf. LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 241).
MINÉR. Enrichir un minerai. Le traiter pour augmenter sa teneur. Minerais de fer que l'on a dû broyer pour enrichir (BRESSON, Manuel prospect., 1923, p. 433).
Emploi pronom. à sens passif. [En parlant d'un filon] Devenir plus épais, plus riche en parties métalliques (d'apr. Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e).
C.— Au fig.
1. [L'obj. désigne une pers.] Accroître ses richesses intellectuelles, morales, sentimentales. (Absol.) L'expérience enrichit. Synon. épanouir. Mes conversations avec R. m'enrichissent toujours (GREEN, Journal, 1941, p. 129). Le sentiment maternel sain, celui qui enrichit l'enfant et enrichit la mère (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 99).
Emploi pronom. réfl. Cf. aussi avare ex. 4 :
5. ... il me semblait exaltant de travailler à se développer, à s'enrichir; c'est en ce sens que je comprenais le précepte de Gide : « Faire de soi un être irremplaçable »; ...
BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 216.
2. [L'obj. désigne un inanimé abstr.] Augmenter, développer. Enrichir une idée, une pensée; élargir et enrichir ses connaissances; découverte qui enrichit la science. Qui enrichit sa sensibilité enrichit son intelligence (MAETERLINCK, Intellig. fleurs, 1907, p. 164) :
6. Mais, quand on est jeune et qu'on aime, tout va d'abord à l'amour. Toute souffrance l'enrichit, toute passion même étrangère s'y verse et l'augmente.
SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 1, 1834, p. 120.
Spéc. Enrichir la langue. La rendre plus riche par l'acquisition d'emprunts, de néologismes, de tournures nouvelles. Enrichissant, assouplissant et libérant la langue poétique (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 388). Cf. appauvrir ex. 8 :
7. Ils [des poètes du XVIIIe siècle] ont eu ce mérite d'assouplir la versification et d'enrichir sensiblement le dictionnaire poétique. Tout n'est pas charade ni futile périphrase dans les poèmes du bon abbé Delille.
LEMAITRE, Les Contemporains, 1885, p. 85.
Enrichir un conte, un récit. ,,Y ajouter plusieurs circonstances inventées, pour l'embellir, pour le rendre plus agréable`` (Ac. 1798-1932).
Emploi pronom. à sens passif. Le symbole de la nuit, celui de l'amie perdue et retrouvée, les dons du rêve, (...), s'enrichissent de significations nouvelles (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 211).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. enrichisseur au sens de « matière qui augmente les forces ». Du jus de viande, ou tout autre réfecteur, réparateur, enrichisseur (GONCOURT, Ch. Demailly, 1860, p. 280). Minér. Machine servant à enrichir le minerai (cf. RATEL, Prépar. mécan. minerais, 1908, p. 289).
Prononc. et Orth. :[], (j')enrichis []. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1re moitié XIIe s. (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 64, 9). Dér. de riche; préf. en-; dés. -ir. Fréq. abs. littér. :972. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 644, b) 928; XXe s. : a) 1 074, b) 1 586.

enrichir [ɑ̃ʀiʃiʀ] v. tr.
ÉTYM. XIIe; de en-, riche, et suff. verbal.
1 Rendre riche ou plus riche. || Il a enrichi toute sa famille par son travail.(Sujet n. de chose). || Coup de bourse qui enrichit les spéculateurs (→ 1. Agio, cit. 1). || Ce commerce l'a enrichi. || Industrie qui enrichit une région, une ville. || L'industrie enrichit l'agriculture (cit. 2).Absolt. || Le travail enrichit.
1 De Romains que la guerre enrichit de nos pertes.
Racine, Mithridate, III, 1.
2 Quelques-uns allaient jusqu'à supposer que M. Ellison se dépouillerait lui-même au moins d'une moitié de sa fortune (…) et qu'il enrichirait toute la multitude de ses parents par le partage de cette surabondance.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires grotesques et sérieuses, « Le domaine d'Arnheim. »
3 Il refusait de lier son destin à l'industrie qui l'enrichissait.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XIII, p. 182.
Par extension et par plaisanterie :
4 La peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom),
Capable d'enrichir en un jour l'Achéron (…)
La Fontaine, Fables, VII, 1.
2 (XVe). Par ext. Rendre plus riche (6.) ou plus précieux (qqch.) en ajoutant un ornement ou un élément de valeur. || Aigrette de diamants qui enrichit un diadème.Enrichir qqch. de qqch. || Enrichir un livre de figures, une édition originale d'autographes ou de documents précieux. Truffer. || Amateur qui enrichit sa collection de quelques pièces rares. Augmenter, compléter.
Fig. (en parlant de choses de l'art, de l'esprit). || Découvertes qui viennent enrichir la science. Agrandir. || Les expériences qui enrichissent notre connaissance des hommes. || Des lectures qui enrichissent la culture, la mémoire, le goût, l'esprit ( Meubler), qui enrichissent. || Féconds échanges d'idées qui enrichissent les travaux des savants. || Œuvre qui enrichit une littérature, le patrimoine national.
5 (…) non qu'il faille ignorer les langues étrangères, je te conseille de les savoir parfaitement, et d'elles, comme d'un vieil trésor trouvé sous terre, enrichir ta propre nation (…)
Ronsard, l'Art poétique.
6 La vie des héros a enrichi l'histoire, et l'histoire a embelli les actions des héros (…)
La Bruyère, les Caractères, I, 12.
7 Tout ce qu'il (l'enfant) voit, tout ce qu'il entend le frappe, et il s'en souvient (…) tout ce qui l'environne est le livre dans lequel, sans y songer, il enrichit continuellement sa mémoire, en attendant que son jugement puisse en profiter.
Rousseau, Émile, II.
8 Comme l'abeille butine et enrichit la ruche — de tous ses désirs qui le prennent dans la rue —, un amoureux enrichit son amour.
R. Radiguet, le Diable au corps, p. 145.
Absolt. || Des lectures qui enrichissent Enrichissant.
Enrichir un récit, un discours. Développer, embellir, étoffer. || Enrichir une langue, par l'introduction de mots, d'expressions ou de sens nouveaux (→ Codifier, cit. 1; dérivation, cit. 3). || Enrichir son style, sa palette.
9 (…) d'autant que notre langue est encore pauvre, et qu'il faut mettre (prendre la) peine (…) de l'enrichir et cultiver.
Ronsard, l'Art poétique.
10 (…) les ornant et enrichissant (les alexandrins) de figures, schèmes, tropes, métaphores, phrases et périphrases (…)
Ronsard, Au lecteur apprentif.
11 Il (Ronsard) n'avait pas tort, ce me semble, de tenter quelque nouvelle route pour enrichir notre langue, pour enhardir notre poésie (…)
Fénelon, Lettre à l'Acad., V.
3 (Fin XIXe). Augmenter la fertilité de (un sol). || Enrichir un sol par des engrais. Améliorer, fertiliser.
Traiter (un minerai) de façon à augmenter la teneur de l'un de ses constituants.
——————
s'enrichir v. pron.
1 (V. 1355). Devenir riche. Fortune (faire fortune), gagner (de l'argent), et, fam., engraisser (s'); → fam. Se bourrer, se remplir les poches, s'en mettre plein les poches. || S'enrichir dans un commerce (→ Art, cit. 60). || Il s'est enrichi par son travail. || S'enrichir aux dépens des autres; des dépouilles d'autrui (→ Douaire, cit.). || S'enrichir frauduleusement, en exploitant, en pressurant. || Enrichissez-vous !, formule du ministre Guizot. — ☑ Prov. Qui paie ses dettes s'enrichit.
12 (…) plus d'une fois il nous arrive de nous enrichir à rebours en achetant du beau bien à bas prix.
G. Sand, François le champi, XIX, p. 137.
13 Un grand changement s'opère au dix-huitième siècle dans la condition du tiers état. Le bourgeois a travaillé, fabriqué, commercé, gagné, épargné, et tous les jours il s'enrichit davantage. On peut dater de Law ce grand essor des entreprises, du négoce, de la spéculation et des fortunes; arrêté par la guerre, il reprend plus vif et plus fort à chaque intervalle de paix (…)
Taine, les Origines de la France contemporaine, t. II, II, p. 165.
2 (1680). Fig. || Collection qui s'enrichit de pièces curieuses. || La langue s'enrichit tous les jours. || La mémoire s'enrichit par l'exercice. || S'enrichir de quelques vertus (→ Corriger, cit. 18), de nouvelles habitudes (→ Automatisme, cit. 4).
14 (…) la patience, la douceur, la résignation, l'intégrité, la justice impartiale, sont un bien qu'on emporte avec soi, et dont on peut s'enrichir sans cesse, sans craindre que la mort même nous en fasse perdre le prix.
Rousseau, Rêveries, 3e promenade.
——————
enrichi, ie p. p. adj.
ÉTYM. (1580).
|| Collection enrichie de manuscrits rares. aussi Enrichi, adj.
CONTR. Appauvrir, dépouiller, épuiser, ruiner.
DÉR. Enrichi, enrichissant, enrichissement, enrichisseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enrichir — ENRICHIR. v. a. Rendre riche. Le trafic des draps, des vins l a enrichi. Le commerce enrichit fort un Pays. À quoi s est il enrichi? S enrichir de ses épargnes. S enrichir aux dépens d autrui, des dépouilles d autrui. f♛/b] On dit proverbialement …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enrichir — Enrichir, Collocupletare, Ditare, Opulentare, Diuitiis aliquem augere. Enrichir et mettre à l enchere, Pretium amplificare. Tu t enrichiras par elle, Diuitias tu ex istac facies. Enrichir de biens ou d honneur, Honestare. Enrichir le conte,… …   Thresor de la langue françoyse

  • enrichir — (an ri chir) v. a. 1°   Rendre riche. Ce trafic l a bien enrichi. •   Je te restituai d abord ton patrimoine ; Je t enrichis après des dépouilles d Antoine, CORN. Cinna, v, 1. •   Il abaisse à nos pieds l orgueil des diadèmes [des rois] ; Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENRICHIR — v. a. Rendre riche. Ce trafic l a bien enrichi. Le commerce enrichit les États. Enrichir le trésor public.   Il signifie aussi, Orner par quelque chose de riche, de précieux. Une broderie enrichissait son habit. Enrichir de pierreries une montre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • enrichir — I. Enrichir. v. a. Rendre riche. Le trafic des draps, des vins l a enrichi. le commerce enrichit fort un pays. à quoy s est il enrichi? s enrichir en peu de temps. s enrichir de ses espargnes. s enrichir aux dépens d autruy, des dépoüilles d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ENRICHIR — v. tr. Rendre riche. Sa vie de labeur l’a enrichi. S’enrichir aux dépens d’autrui, des dépouilles d’autrui. Prov., Qui paie ses dettes s’enrichit. Voyez PAYER. Le participe passé ENRICHI, IE, se dit aussi comme nom en parlant des Personnes. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enrichir — enriquir, enrichi, enriqui enrichir. S enrichir, s enriquir : s enrichir. Voir s endrudir …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • enrichir — vt. rêdre rsho <rendre riche>, fére rsho <faire riche> (Albanais.001) ; anrshi gv.3 (Saxel.002), êrshi (001), inrichi (Villards Thônes.028), inrshi (Arvillard.228). A1) s enrichir : s anrshi (002), s êrshi (001), s inrichi (028), s… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'enrichir — ● s enrichir verbe pronominal être enrichi verbe passif Faire fortune : Un commerçant enrichi. S orner de quelque chose qui embellit, s augmenter d éléments nouveaux : Édition enrichie. Accroître ses connaissances, augmenter sa richesse d esprit …   Encyclopédie Universelle

  • Sans vice et sans travail je voudrais m’enrichir. — См. Дуракам счастье …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.